Menu
Fermer la recherche

Informer

Le blogue

COVID-19 : Mises à jour quotidiennes

COVID-19 : Mises à jour quotidiennes

Rédigé par :
FCPQ
15 mars 2020

Mises à jour quotidiennes concernant la situation en lien avec la COVID-19.

Le 19 mars 2020

Cotisation FCPQ

Nous vous annonçons que les cliniques membres de la Fédération bénéficient d’un délai jusqu’au 31 juillet 2020 pour payer leur cotisation pour l’année.

Les cliniques qui ne sont pas membres peuvent adhérer pour un montant de 99 $ pour la première année.

Programme d’aide municipal

Les villes de Montréal, Québec, Lévis et Longueuil ont annoncé des mesures pour reporter le paiement des taxes municipales. Nous vous invitons à vous informer auprès de votre municipalité pour voir si des mesures existent ou à consulter leur site Internet. La Fédération a adressé des demandes officielles en ce sens à l’Union des municipalités du Québec.

Programme d’aide du Québec

Le ministre des finances a annoncé ce 19 mars des mesures pour les PME québécoises :

  • Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) : prêts jusqu’à 50 000 $ à faible taux pour les entreprises via Investissement Québec. Un numéro est disponible : 1 844 474-6367.

Programme d’aide du Canada

Hier, le 18 mars 2020, le gouvernement fédéral a annoncé une série de mesures pour aider les entreprises et les individus. Nous attendons d’obtenir tous les détails de la mise en œuvre de ces aides et nous vous tiendrons informé.e.s. En attendant, voici le résumé des mesures qui vous être débloquées :

  • Couverture par l’assurance emploi pour les travailleurs qui n’y auraient pas accès jusqu’à 14 semaines de couverture (travailleurs autonomes inclus).
  • Instauration de l’Allocation de soins d’urgence, qui prévoit jusqu’à 900 $ aux deux semaines et jusqu’à 15 semaines pour les travailleur.euse.s en quarantaine, en isolement, prenant soin d’un.e membre de leur famille atteint de la COVID-19, les parents qui doivent s’occuper de leurs enfants avec la fermeture des écoles et qui ne seraient pas couverts par l’assurance-emploi (disponible pour les travailleurs autonomes).
  • Soutien au salaire équivalent à 10 % du salaire des employés pour les PME pour une période 3 mois, afin d’aider les employeurs à maintenir les emplois (subvention maximale de 1 375 $ par employé et de 25 000 $ par employeur).
  • Report de la déclaration de revenus au 1er juin et des paiements d’impôt au 31 août 2020.

Le 16 mars 2020

Prise en charge des patient.e.s CNESST

La CNESST nous a informés cette après-midi de mises à jour concernant la prise en charge de cette clientèle :

  • Les patient.e.s qui ne pourraient recevoir leurs traitements actuellement, car leur clinique est fermée, ne seraient pas coupés de leurs prestations d’invalidité.
  • La CNESST a confirmé qu’elle autoriserait immédiatement le remboursement des traitements donnés en téléréadaptation. Nous allons vous faire parvenir une liste d’outils pour mettre en place ce service dans vos cliniques, si vous ne l’offrez pas encore.

Communiqué : Fermeture de la majeure partie des opérations

Les dernières heures furent fertiles en rebondissement et comme la situation de la présente pandémie continue de progresser, la Fédération prend la position claire de recommander aux cliniques de fermer la majeure partie de leurs opérations. Nous sommes conscient.e.s des impacts importants de cette position pour chacun d’entre vous, mais comme la situation évolue d’heure en heure, semant confusion et problèmes opérationnels, nous nous devions de clarifier la situation.

Comme il a été mentionné par l’Ordre et par nous hier, nous nous devons de garder une certaine ouverture pour des cas d’urgence afin de nous assurer de désengorger des cas musculosquelettiques un système de santé qui aura bien d’autres priorités. La notion d’urgence a été questionnée par plusieurs et la réponse de l’Ordre a été la suivante : les cliniciens doivent exprimer leur jugement et se poser la question sur les risques que le ou la patient.e ait des effets délétères du report de soins.

Ces derniers pourront être vus par un professionnel qui sera désigné dans votre clinique (et pourrait être le gestionnaire) afin de lui proposer un traitement en présentiel ou via téléréadaptation. Nous sommes actuellement en train de finaliser les vérifications pour celles et ceux qui voudraient offrir les traitements avec la téléréadaptation (logistique et remboursement par les tiers publics). La Fédération vous accompagnera dans le processus.

Donc en sommes, oui, il faudra faire des mises à pied temporaires de vos employés, mentionner à vos consultants que vous allez fermer les opérations pour eux également et maintenir un lien serré avec votre clientèle tout au long des semaines qui s’en viennent. Nous vous ferons parvenir dans la journée un outil administratif pour vous accompagner dans le processus.

Alors le plus tôt possible ce matin :

  • Révisez l’horaire de la journée avec vos thérapeutes (tous les professionnels employés et consultants) et qu’ils appellent tous leurs patient.e.s et leur expliquent que nous n’allons continuer à voir que les cas urgents seulement, après avoir déterminé s’il y a un thérapeute qui serait disponible pour voir les patients urgents, et que tous les autres auront des conseils pour les prochaines semaines.  On insiste que les thérapeutes donnent le plus de conseils possible aux patient.e.s et note au dossier leurs interventions.
  • Nous voulons qu’ils voient avec leur patient.e si un suivi au moyen de téléréadatation les intéresserait, qu’ils le notent au dossier, car nous allons pouvoir en faire et les détails suivront.
  • Notez toutes ces absences afin de pouvoir vous assurer de documenter ces absences.
  • Concernant les questions des thérapeutes sur leur emploi, le processus de mise à pied temporaire doit être mis sur pied pour la majorité de vos employés.

Nous tenons à réitérer que nous avons suivi les lignes directrices, d’heure en heure, afin de pouvoir prendre les décisions les plus éclairées possible en tout temps et il est facile avec du recul de jouer au gérant d’estrade, mais cette crise hors du commun a été suivie de près par le conseil d’administration de la Fédération, sa permanence et nous nous devons de poursuivre en ce sens ce matin.

Pour de plus amples informations, veuillez écrire à Laure Caillot, directrice générale de la Fédération à laure.caillot@physioquebec.com en indiquant votre numéro de téléphone, nous assurerons un retour dans la journée, au mieux de nos capacités au vu de la situation actuelle. Continuez de surveiller nos communications courriel, les mises à jour ici-même et sur Facebook.

Nous pensons à vous toutes et tous, nous vous souhaitons bon courage pour les prochaines journées.
Serrons-nous les coudes et allons-y une journée à la fois.

Pascal Gagnon, pht
Président, FCPQ


Le 15 mars 2020

À la suite de la conférence de presse du gouvernement du Québec de ce dimanche 15 mars 2020, la Fédération souhaite vous informer de ses recommandations concernant l’ouverture des cliniques de physiothérapie.

Maintien de l’ouverture des cliniques

Le gouvernement a annoncé la fermeture des lieux de rassemblements de loisirs jugés non essentiels où de nombreuses personnes peuvent se rassembler, tels que les bars, les gyms, les cinémas et ce, pour lutter contre la pandémie de coronarivus.

Les cliniques de physiothérapie ne font pas partie des lieux visés par l’annonce de ce midi et à titre de lieu de santé, elles sont encore jugées comme nécessaires. L’OPPQ a été consulté immédiatement et soutient les recommandations de la Fédération de poursuivre à offrir nos soins de santé.

Cependant, vos cliniques de physiothérapie devront vivre dès demain matin, avec un besoin d’accommodation important pour vos employé.e.s et patient.e.s, notamment avec l’annonce de la fermeture des écoles et des services de garde.

Suspension des politiques d’annulation

Vous allez être confronté.e.s à des demandes d’annulation ou de report de rendez-vous de la part des patient.e.s : au regard de la situation actuelle, nous vous recommandons de suspendre temporairement vos politiques d’annulation.

Des mesures de distanciation dans les cliniques
Le gouvernement a recommandé aux restaurants de fonctionner, mais à 50 % de leur capacité pour distancer les patient.e.s. Nous vous recommandons dès demain matin de mettre en place des mesures identiques dans vos cliniques, comme :

  • espacer les chaises dans votre salle d’attente (si possible, viser de pouvoir les distancer de minimalement 1 mètre entre chaque);
  • privilégier si possible le traitement de vos patient.e.s dans des salles fermées.
  • espacer vos tables de traitements de minimalement 1 mètre et plus (ce qui peut vouloir dire supprimer des tables de traitements de vos espaces ouverts).

Nous allons réitérer la possibilité d’avoir recours à la téléréadaptation avec nos partenaires publics et privés selon les recommandations déjà mentionnées par l’Ordre.

Accepter ou non les enfants dans les cliniques
Avec la fermeture des établissements scolaires et des services de garde, nous sommes conscients que vos employé.e.s et patient.e.s doivent se réorganiser.

À l’ensemble de vos patient.e.s, nous vous recommandons de les informer qu’en premier lieu, vous déconseillez de venir à leurs traitements en compagnie de leurs enfants, et ce, dans un souci de protection de la santé publique et en lien avec les recommandations du gouvernement.

  • Si votre patient.e ne peut faire garder ses enfants, vous avez la possibilité, si cela est possible selon sa condition, de reporter le rendez-vous ou bien, de l’annuler.
  • Si le patient.e ne peut déplacer son rendez-vous et doit venir avec ses enfants, nous vous recommandons de le traiter en priorité dans une salle fermée. Vous pourriez aussi prioriser de n’avoir qu’un nombre limité d’enfants présents dans la clinique en même temps.

Dans tous les cas, les mesures d’hygiène comme le lavage des mains, demeurent une des premières mesures à appliquer en entrant et en sortant de la clinique. Cette mesure doit s’appliquer autant pour les patient.e.s que leurs accompagnant.e.s.

Documenter les absences dues au COVID-19

Le gouvernement annoncera dans les prochains jours des mesures économiques pour soutenir les PME. Nous allons suivre ces développements de manière quotidienne.

En attendant, afin de pouvoir documenter des pertes financières dues à l’annulation de rendez-vous à cause de la pandémie de COVID-19, nous vous conseillons fortement de coder spécifiquement les annulations de patient.e.s pour cette raison via votre logiciel de gestion, ou de le documenter via un autre moyen selon les outils que vous utilisez. Vous pourriez être plus à même de le démontrer avec des données documentées advenant les modalités à venir.

La SAAQ et la CNESST maintiennent les remboursements de traitements

Nous avons échangé dans les dernières 24 heures avec les responsables de la SAAQ et de la CNESST et nous les avons informés des recommandations que nous vous avons transmises vendredi 13 mars.

Les deux organisations ont été rassurées par les protocoles proposés et nous ont confirmé en date du 14 mars qu’elles avaient transmises des directives à leurs directions régionales de poursuivre les traitements en physiothérapie.

Pour la clientèle des 70 ans et plus

Il a été recommandé que cette clientèle reste en isolement afin de minimiser les risques.  En tant que bons citoyen.ne.s, nous ne recommanderons pas d’emblée à un.e patient.e de plus de 70 ans de venir nous voir en traitement, par contre une analyse des pour et des contre doit être faite spécifiquement afin de prendre une décision.


Le 13 mars 2020

Assurer la santé de vos employé.e.s et de vos patient.e.s

La situation actuelle concernant l’éclosion de la COVID 19 a été déclarée comme une pandémie par l’OMS. En tant que professionnel.le de la santé, mais aussi à titre d’employeur, la Fédération désire vous supporter. À titre de professionnel.le de santé, vos cliniques offrent un service important à la population québécoise. Nous vous proposons différentes mesures et outils pour vous soutenir à jouer ce rôle.

Un comité de gestion de crise au sein du conseil d’administration de la Fédération suit quotidiennement l’évolution de la situation et vous fera part de mises à jour quotidiennes si cela est nécessaire.

Recommandations concernant vos employé.e.s

Si l’un.e de vos employé.e.s revient d’un voyage à l’étranger, et ce quel que soit le pays de provenance, le gouvernement a mis en place des mesures pour limiter la propagation.

  • l’isolement volontaire de 14 jours de toutes les personnes qui, à compter du 12 mars 2020, reviennent de l’étranger ou présentent des symptômes similaires à la grippe ou au rhume.
  • l’isolement obligatoire de 14 jours pour tous les employés de la fonction publique et pour tout le personnel de la santé, de l’éducation et des services de garde, privés et publics, qui, à compter du 12 mars 2020, reviennent de l’étranger;
  • la prévention et le contrôle en milieu de soins lorsqu’une infection est suspectée ou confirmée.

Si l’un de vos employé.e.s prévoit un voyage dans les prochains jours ou semaines, la santé publique recommande fortement de l’annuler. Si le voyage était maintenu, la personne serait soumise aux mêmes conditions d’isolement.

Pour plus de renseignements, contactez le numéro d’urgence 1 877 644-4545.

Si le cas se présente, prenez le temps d’informer vos employé.e.s des limitations que leurs assurances collectives pourraient émettre quant à leur couverture. Vous pourriez leur fournir les coordonnées de votre responsable de police d’assurance.

Enfin, pour faire suite à l’annonce du gouvernement concernant la fermeture des écoles et service de garde jusqu’au 30 mars, à titre d’employeur, il n’y a aucune mesure actuelle pour accommoder les absences des employé.e.s. Nous vous recommandons d’analyser les situations directement avec vos employé.e.s.

Recommandations sanitaires

Les mesures d’hygiène doivent être rehaussées et nous vous recommandons, dans un souci de rassurer vos employé.e.s et vos patient.e.s, d’afficher clairement et à plusieurs endroits de vos cliniques, une affiche indiquant les mesures exceptionnelles que vous mettez en place.

Pour vous aider, nous vous proposer d’utiliser ces outils :

  • Affiche à installer dans vos cliniques
  • Affiche à installer dans toutes vos toilettes à côté du lavabo

Recommandations pour vos patient.e.s

Voici un protocole à suivre pour accueillir vos patient.e.s en clinique. En premier lieu, nous vous conseillons de suivre les recommandations de l’OPPQ concernant un éventuel refus de soin.

Vous trouverez ci-joint une grille décisionnelle pour vous aider dans la prise en charge des patient.e.s.

TÉLÉCHARGER LA GRILLE DÉCISIONNELLE

La Fédération prend aussi des mesures exceptionnelles

  • La Fédération a pris la décision de reporter à l’automne la tenue de son congrès annuel, 100 % Fédé, prévu les 1er et 2 mai prochains. Nous vous tiendrons informé.e.s dans les prochains jours avec plus de détails.
  • L’assemblée générale annuelle qui devait se déroulait le 1er mai 2020 en marge du congrès 100 % Fédé, sera organisée en téléconférence. Nous vous tiendrons également informés dans les prochains jours.
  • La Fédération a également décidé par principe de précaution d’organiser ses rencontres du conseil d’administration en téléconférence.

Partager cette page
Laisser un commentaire
À propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.