Menu
Fermer la recherche

Informer

Le blogue

Rapport annuel 2015

Rapport annuel 2015

Rédigé par :
FCPQ
22 juin 2016

L’année 2015 fut bien remplie au sein de la Fédération et a été ponctuée d’une part, de belles avancées dans plusieurs dossiers, et d’autre part, par la stagnation malheureuse d’un dossier important concernant la CNESST.

Commençons par les accomplissements positifs de la dernière année ! Tout d’abord, notons la hausse de 13 % de notre membership. Je vous remercie personnellement de croire en la Fédération et en la nécessité d’avoir une voix qui représente les intérêts des propriétaires de cliniques de réadaptation.

SAAQ

Notre premier objectif dans la planification stratégique triennale était d’augmenter les revenus des cliniques. L’un de ces moyens était de ficeler les ententes avec la SAAQ et la CNESST. Avec la SAAQ, l’excellence des communications s’est poursuivie et tous les efforts menés au cours de ces dernières années ont payé. Une première hausse des tarifs, à 50 $/ traitement, a été accordée en avril 2015 et une deuxième est entrée en vigueur le 24 septembre dernier haussant le tarif à 55 $/traitement. Nous avons pu ainsi rattraper l’écart avec le coût de prestation d’un traitement de physiothérapie, tel que l’économiste Pierre Boucher l’avait déterminé en 2014 dans son étude économique.

Services interdisciplinaires

Concernant le dossier de l’approche interdisciplinaire, nous chérissons depuis quelques années le projet de faire reconnaître la force et la qualité de notre réseau de cliniques offrant de l’interdisciplinarité. Nous avons fait un grand pas cette année. Un comité interdisciplinaire composé de membres de l’Association québécoise des ergothérapeutes en pratique privée (AQEPP), de la Fédération des kinésiologues du Québec (FKQ) et de notre Fédération a tout d’abord été formé.

Ce comité a préparé un document majeur déterminant les rôles de chacun. Croyez-moi, nous avons eu de bons débats, toujours respectueux, afin d’en arriver à un document solide permettant d’établir les bases de nos rôles professionnels spécifiques, de même que du rôle commun à tous les membres de l’équipe. Pour le moment, ce document reste un document de travail à faire adopter par les différents ordres professionnels. Des critères de reconnaissance plus étoffés ont été mis de l’avant et un comité de sélection tripartite et paritaire a été instauré et aura la tâche d’approuver les demandes de reconnaissance. Ce comité sera d’ailleurs présidé par une personne neutre, provenant du milieu des assurances, ce qui assurera la crédibilité de la démarche.

Benchmark des cliniques

Également, je tiens à noter la qualité des travaux sur le benchmark des cliniques qui deviendra une voie incontournable afin de nous faire respecter en tant que prestataires de soins de qualité dans un milieu de plus en plus compétitif.

Relations avec nos partenaires

Parmi les faits saillants de cette année, je tiens à souligner l’excellente collaboration avec l’OPPQ et son président Denis Pelletier, notamment dans le dossier de l’exercice de la physiothérapie en société, mais également dans l’établissement d’une relation solide entre les trois organisations représentant les intérêts de la physiothérapie soit l’OPPQ, l’AQP et notre Fédération.

CNESST

Malheureusement, le dossier de la CNESST a accaparé beaucoup plus d’efforts que prévu initialement. Nous avons multiplié les rencontres avec les parties et la permanence au courant de l’année afin d’en arriver – du moins nous l’espérions – avec de bonnes nouvelles en fin d’année 2015. Malheureusement, la décision pour mettre en vigueur notre entente de principe convenue en mai 2014 a été reportée à ce printemps. La CNESST a lancé des travaux à l’interne afin de s’assurer de la viabilité du projet et de son acceptabilité par les parties (patrons et syndicats). Bref, encore des délais, je vous l’avoue, mais nous continuons d’avancer vers une résolution de cette impasse qui, je l’espère, ne saurait tarder.

En somme, 2015 a été une grosse année avec un excellent conseil d’administration et une permanence solide qui nous a permis de faire évoluer des dossiers importants dans les directions voulues, malgré quelques détours occasionnels !

Pascal Gagnon, pht et président de la FCPPQ

Pour consulter le rapport annuel de la FCPPQ pour l’année 2015, vous pouvez le TÉLÉCHARGER directement.


Partager cette page
Laisser un commentaire
À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *